HealthCare - Annuaire des Professionnels de la Santé

HealthCare - Annuaire des Professionnels de la Santé

6,561 members
  • Join

    When you join a group, other members will be able to see your profile and message you. The group logo will be visible on your profile unless you change that setting.

  • Information and settings

Have something to say? Join LinkedIn for free to participate in the conversation. When you join, you can comment and post your own discussions.

stephanie

douleur persistante

Spécialiste en gestion d'invalidité at Organizational Solutions Inc.

Vous arrive-t-il à l’occasion de vous sentir impuissant devant un patient qui se plaint de douleur, et avec qui vous avez tenté tous les moyens mis à votre disposition? Vous envoyez une note d’évolution au médecin traitant, à savoir qu’un plateau professionnel a été atteint, toutefois, celui-ci vous retourne son patient pour plusieurs semaines de traitements additionnels puisque pour lui également, le problème demeure. La pathologie est consolidée mais la douleur persiste. Que faire? Pourquoi le patient souffre-t-il toujours?

Votre patient souffre probablement de douleur chronique. Il s’agit d’une douleur qui persiste plus de trois mois suite au temps de guérison normal. Celle-ci affecte environ 10% de la population. Les individus souffrant de douleur chronique sont affectés tant au niveau de leur santé, leur vie sociale et familiale que de leurs loisirs, et leur condition affecte grandement leur habileté à travailler.

Pour ce genre de clientèle, des cliniques de la douleur existent depuis plus de 30 ans. Au Centre de la Douleur C.A.P, nous aidons ces personnes à retrouver leur qualité de vie et à contrer les effets destructeurs de la douleur chronique. L’élément qui distingue les cliniques de la douleur d’une approche conventionnelle réside au niveau de l’équipe qui se veut multidisciplinaire, traitant ainsi SIMULTANÉMENT tous les aspects du problème.

  • Comment (2)
  • July 24, 2012
  • Close viewer

Comments

  • Géraldine H.

    Géraldine

    Géraldine H.

    Sophrologue et Consultante

    @ Stéphanie. Bonsoir, sophrologue et travaillant de plus en plus avec des personnes souffrant de douleurs chroniques, comme d'autres consoeurs et confrères, des patients qui nous sont envoyés par des médecins, des kinésithérapeutes également. Proposez-vous dans les Centres de la Douleur C.A.P d'autres techniques "médecines douces" ou "médecines corps-esprit" (comme en Allemagne) pour les accompagner à mieux gérer la douleur chronique ? Bien cordialement

  • Sylviane M.

    Sylviane

    Sylviane M.

    ide de bloc cardio à la Cilnique du Millénaire Groupe Oc santé

    Je souhaiterai apporter ma pierre à l'édifice concernant des patients qui en plus de la chronicité des douleurs, ne sont pas diagnostiqués quand à l'origine de celle ci. Une de mes patientes souffre depuis deux ans de douleurs inepliquées qui pourtant l'emmène périodiquement aux urgences. Un neurologue a fait un dépistage de maladie rare mais, il semblerait que son cas relèverait de la neuro-urologie : serait en cause le nerf pudendal ou "nerf honteux". Traité en pluri disciplinaire, il existe une structure en France au CHU de Nantes (service du Pr Roger Robert, et plus particulièrement le Dr Jean Jacques Labat qui dépiste et donc contribue à apporter des solutions concrètes à cette pathologie, qui regroupant plusieurs disciplines, égare souvent les praticiens quant au diagnotic et donc au traitement.
    Pour plus d'informations, me contacter, ou directement le CHU de Nantes service urologie ou neuro urologie.

Your group posting status

Your posts across groups are being moderated temporarily because one of your recent contributions was marked as spam or flagged for not being relevant. Learn more.

Feedback